Analyses

En France, les touristes américains viennent de gagner 20% de pouvoir d'achat

En 2 ans (2014-2016), l'évolution des prix hôteliers en France et du taux de change euro-dollar ont complètement changé la donne en termes de compétitivité-prix de la destination France. Retour sur plus de deux décennies d'évolution du "pouvoir d'achat" d'un visiteur américain séjournant dans l'hôtellerie française. 

Evolution du pouvoir d'achat des américains Evolution du pouvoir d'achat des américains

Pour un touriste américain, ou un visiteur étranger dont la monnaie est indexée sur le dollar (par ex. la plupart des pays du Golfe), l'évolution du coût d'une nuit dans un hôtel français dépend d'une part de l'évolution des prix hôteliers en France, et d'autre part de l'évolution du taux de change entre l'euro et le dollar.

Pour comprendre l'évolution du pouvoir d'achat de ces visiteurs séjournant en France, Hospitality ON a rapporté les évolutions des prix moyens pratiqués dans les hôtels français à leur valeur en dollars, sur la base des données de notre partenaire HotelCompset Database et de la Banque Centrale Européenne (Banque de France avant 1998). Ainsi, sur les deux décennies écoulées, le prix des hôtels français "perçu" par les visiteurs américains a évolué comme suit (base 100 en 1996) :

Ainsi, en 2 ans (2014-2016), les effets cumulés de la baisse des prix hôteliers et de l'appréciation du dollar relativement à l'euro ont permis aux américains de gagner 20% de pouvoir d'achat lorsqu'ils séjournent dans un hôtel français. Cela leur permet aujourd'hui de payer moins cher leur chambre (en US$) qu'en 2007 au global et même qu'en 2004 en haut de gamme, effaçant plus d'une décennie d'inflation...

Plusieurs grandes périodes se dégagent de la courbe d'évolution des prix moyens hôteliers français entre 1996 et 2016. Entre 1996 et 2002, stabilité des prix moyens ; qui flamberont entre 2002 et 2008 (culminant à une valeur près de 80% supérieure à 1996). La baisse en 2009-2010 est rapidement suivie d'une reprise ; avant la chute brutale de 20% enregistrée en 2015 et 2016. Cette augmentation fulgurante de leur pouvoir d'achat leur permet aujourd'hui de payer la même chose qu'en 2004 pour un séjour dans un hôtel français.

Or, cette tendance se prolonge : sur la base de sa valeur en janvier 2017 relativement à la moyenne de 2016, l'évolution de la parité Euro / Dollar US pourrait permettre aux américains de gagner 5% de pouvoir d'achat supplémentaire en 2017. A cela viendra se greffer l'évolution en € des prix hôteliers dans l'Hexagone.

A court terme, les enjeux sécuritaires semblent encore dissuader les visiteurs américains de revenir massivement en France, alors que la compétitivité-prix de son hôtellerie s'est fortement améliorée. Mais tout ne vient-il pas à point à celui qui sait attendre ?