Actus

La Défense : IHG sera l'opérateur de la future tour IGH de 700 chambres

Dans le cadre du projet immobilier "Les Jardins de l'Arche", situé dans le prolongement du quartier d'affaires de La Défense, l'EPADESA avait lancé en avril 2016 un appel à candidatures pour sélectionner un partenaire. Le consortium choisi a été annoncé, et c'est IHG, via 4 de ses marques, qui sera l'opérateur des 700 nouvelles chambres à venir. 

Tour des Jardins de l'Arche - © ADIM-Sogeprom-Ateliers-2/3/4 Tour des Jardins de l'Arche - © ADIM-Sogeprom-Ateliers-2/3/4

L'EPADESA (Établissement Public d’Aménagement de La Défense Seine Arche) souhaitait doter Paris la Défense d'un projet de développement mixte comprenant un ensemble d'hôtels, de services et de l'immeuble Belvédère.  Dans ce cadre, une consultation pour la construction de la Tour des Jardins de l'Arche à La Défense avait été lancée en avril 2016. C'est finalement le groupement ADIM Paris Île-de-France (Vinci Construction France)- SOGEPROM, Jean Mas architecte d'Ateliers 2/3/4/ et IHG qui a été retenu par le comité de sélection présidé par l’EPADESA. C'est donc un projet à dominante hôtelière qui devrait voir le jour à l'horizon 2022.

La Tour des Jardins de l'Arche fera face à l'U Arena et s'établira le long du boulevard de La Défense à Nanterre. Elle offrira plus de 65 000 m² de surfaces dont 45 500 m² dédiées à une offre d'hébergement. Ces espaces seront opérés par IHG sous 4 enseignes d'InterContinental Hotels Group, Holiday Inn, Staybridge Suites et Crowne Plaza pour une capacité totale de plus de 700 chambres.

Cette offre d'hébergement est par ailleurs complétée par un ensemble de bureaux, un centre d'affaires, des espaces de co-working et de "fab lab" ainsi que des espaces bien-être, un centre de fitness, des commerces et des restaurants. Le bâtiment à usage mixte enrichira donc le territoire d'une offre facilitant l'organisation de congrès et de conventions internationales notamment grâce à la U Arena située en face, qui devrait accueillir plus d'un million de spectateurs chaque année. Par ailleurs, ce développement devrait participer au renforcement de l'attractivité internationale du Grand Paris.