Actus

Aéroport de Bordeaux : record de trafic

L'aéroport de la sixième métropole française a enregistré en 2016 une croissance de 8,9% de son trafic, soit 5,8 millions de passagers accueillis. Un nouveau record traduisant une dynamique qui semble bien enclenchée. 

aeroport de bodeaux-merignac aeroport de bodeaux-merignac

Destination classéé récemment en tête de la liste des villes les plus "tendances" au monde par le guide Lonely PlanetBordeaux tend à séduire un nombre croissant de touristes. Son aéroport a en effet enregistré en 2016 un nombre record de passagers, en hausse de 8,9% par rapport à l'année 2015, soit 469 600 passagers supplémentaires accueillis durant cette période (un trafic en hausse de 70% en 7 ans). Cette dynamique s'explique notamment par le lancement de quinze nouvelles lignes aériennes en 2016 - une stratégie qui a débuté en 2010, avec l'ouverture du terminal Billi-  et l'arrivée de deux nouvelles compagnies (Iberia Express et Air Arabia Maroc). L'aéroport s'est également ouvert à de nouvelles destinations notamment : Alicante, Berlin, Faro, Fès, Gran Canaria et Split.

Le trafic international est ainsi en progression de 11,3% (soit plus de 2,7 millions de passagers enregistrés) et le trafic domestique en hausse de 6,7% (soit environ 3 millions de personnes). Par ailleurs, le trafic des compagnies low cost est en rebond de 15,9%, soit 350 000 passagers supplémentaires enregistrés et représente 45% de l'ensemble du trafic. Cette performance s'explique notamment par le statut de Bordeaux comme ville hôte de l'Euro 2016 ; la plateforme avait alors assuré 25 vols supplémentaires depuis Dublin, Vienne, Cardiff, Madrid, Budapest, Bruxelles et Bratislava, pour un total de 21.600 passagers. Cet événement avait permis une hausse du trafic de 4%.

L'Aéroport de Bordeaux-Mérignac, est l'un des principaux pôles économiques d'Aquitaine (la plate-forme aéroportuaire compte plus de 7.700 emplois). Pour 2017, huit nouvelles liaisons sont déjà programmées vers : Hambourg, Francfort, Madrid, Malte, Bergame, Bucarest, Ajaccio et Calvi. Le lancement de la ligne à grande vitesse, prévu pour le 2 juillet prochain, permettra de relier la gare Saint-Jean et la gare Montparnasse en 2h05, renforçant encore davantage l'accessibilité de la capitale girondine.