Actus
Tags : Irlande Tourisme

L'Irlande bat de nouveau son record de fréquentation touristique

Dans la lignée des excellents résultats observés l'an dernier, l'île d'Émeraude a enregistré une croissance des arrivées de 11% sur les dix premiers mois de 2016. La République d'Irlande a accueilli plus de visiteurs sur cette période que sur l'ensemble de l'exercice précédent. 

Cobh, Irlande Cobh, Irlande

Alors que le tourisme irlandais avait déjà battu l'an dernier un précédent record de fréquentation remontant à 2008, les visiteurs ont cette année encore plébiscité une destination qui est parvenue à assurer avec succès le renouvellement de son offre touristique. Près de 8,3 millions d'arrivées ont été enregistrées en République d'Irlande sur les dix premiers mois de l'année, alors qu'ils étaient 8 millions à s'être rendus dans le pays en 2015. Sur l'île dans son ensemble, ce chiffre s'élève à 10,5 millions d'arrivées. Cette croissance concerne aussi les recettes touristiques : les visiteurs ont dépensé près de 5,4 milliards d'euros cette année, contre 4,2 milliards lors de l'exercice précédent.

Ces résultats semblent confirmer le bien-fondé des initiatives et campagnes touristiques mises en place ces dernières années. Le Ministre du Tourisme Patrick O'Donovan vient par ailleurs d'annoncer de nouveaux développements pour le parcours touristique Wild Atlantic Way - une vraie réussite, à la fois pour les visiteurs et auprès des professionnels du secteur. Dans les Comtés de Clare et de Limerick, les itinéraires Shannon Estuary Drive et Burren Drive viendront ainsi renforcer les étapes existantes. Alors que The Irish Times prédit un arrêt brutal de la progression des arrivées en raison des limites de l'hôtellerie irlandaise en termes de capacité, Patrick O'Donovan a annoncé le lancement de plusieurs plans de développement touristique, visant à cibler les régions prioritaires dans le cadre d'une stratégie nationale pour le secteur.

Alors que le Brexit risque d'entraîner une baisse des arrivées britanniques en République d'Irlande, les autorités vont également redoubler d'attention pour convaincre les clientèles long-courrier privilégiant les longs séjours - et ne lésinant pas sur les dépenses - notamment les visiteurs des marchés-sources américain, australien, ou chinois. Rendre le tourisme irlandais plus 'Chinese-friendly' a été cité parmi les priorités de Tourism Ireland par son Chief Executive, Niall Gibbons. L'ouverture de nouvelles routes aériennes en 2017 devrait également faciliter la progression des arrivées : Qatar Airways assurera la nouvelle liaison entre Dublin et Doha, Aer Lingus desservira désormais Miami, et la compagnie irlandaise augmentera également son service en direction de Chicago, Los Angeles et Orlando.

À la question de la sous-capacité hôtelière du pays s'ajoute des préoccupations environnementales grandissantes. Près de 1,6 millions de visiteurs sont par exemple venus admirer les Cliffs of Moher dans le Comté de Clare, conduisant les autorités à s'adapter rapidement à un essor de fréquentation soudain pour un site naturel. Pour Niall Gibbons, cette croissance rapide pose donc véritablement la question du développement durable de l'industrie irlandaise du tourisme. Face à cet afflux de visiteurs sans précédent, l'île d'Émeraude saura-t-elle rester verte ?