Actus

Airbnb mis dans l'obligation de déclarer les revenus au fisc

Dans le cadre de la loi de Financement de la Sécurité Sociale, un amendement a été adopté à l'unanimité pour obliger désormais la plate-forme AirBnB à communiquer à l'administration fiscale les revenus perçus en France par les propriétaires d'appartements mis en location de courte durée. Mise en application pour l'année 2017. 

La commission des finances de l'Assemblée nationale, présidé par le député Les Républicains Gilles Carrez, a adopté un amendement, proposé par le député socialiste Pascal Cherki, qui obligera les plateformes collaboratives comme AirBnB à transmettre au fisc les noms, adresses et revenus des propriétaires qui ont effectué des transactions avec ces plateformes.

Cette nouvelle obligation se substitue à celle qui conduisait les plateformes à envoyer à chaque propriétaire le montant annuel de ses revenus avec un avertissement purement formel de bien vouloir les déclarer.

L'administration fiscale a déjà obtenu des plateformes qu'elles lui communiquent les revenus des plus gros loueurs qui s'avèrent généralement être des professionnels déguisés en particulier, pour effectuer les rapprochements et les redressements nécessaires.

L'objectif affiché est bien de rétablir une égalité de concurrence, dans le domaine fiscal déjà, entre les loueurs d'appartements et les professionnels de l'hôtellerie, sévèrement impactés par la crise, les attentats et le détournement de clientèles.