Actus

Avec 'Trips', Airbnb ambitionne de devenir une plateforme de voyage généraliste

À l'occasion de l'Airbnb Open 2016 de Los Angeles, le cofondateur de la plateforme Brian Chesky a confirmé que son futur résidait dans la diversification de ses services. Réservation d'expériences touristiques ou de billets d'avion, location de voiture, restauration : le groupe ambitionne d'étendre son offre à de nouvelles facettes de l'industrie du tourisme et du voyage. 

Airbnb Open 2016 Airbnb Open 2016

Le festival annuel Airbnb Open, qui se tient jusqu'à la fin de la semaine à Los Angeles, était l'occasion pour le cofondateur de la plateforme Brian Chesky de présenter devant près de 7 000 utilisateurs l'un de ses plus ambitieux projets depuis son lancement. Si le service s'était intéressé dès 2014 à la commercialisation de repas chez l'habitant avec EatWith et WizEat, cette première phase de diversification n'était vraisemblablement qu'un aperçu des futures offres du groupe. Brian Chesky a ainsi confirmé son ambition d'en faire une véritable "plateforme de voyage" proposant entre autres de réserver billets d'avion et activités touristiques.

Présenté ce jeudi au cours de la conférence, le service Airbnb Trips (Airbnb Expériences en version française) offrira une large gamme d'activités diverses, là encore assurées par des particuliers. Au contraire de la mise à disposition de logements, la commercialisation de ces expériences nécessitera une autorisation préalable de la plateforme, qui prélèvera une commission de 20% sur ces activités. À l'heure actuelle, 500 d'entre elles sont commercialisées dans douze destinations phares de la plateforme. Les villes déjà concernées par le nouveau service sont situées sur tous les continents : Afrique (Le Cap, Nairobi), Amériques (Detroit, La Havane, Los Angeles, Miami, San Francisco), Asie (Seoul, Tokyo) et Europe (Florence, Londres, Paris).

Séances sur-mesure de yoga ou de surf avec un connaisseur, visites de grottes en compagnie d'un photographe, apprentissage des arts martiaux, participation à des actions caritatives... Le format de ces Airbnb Trips peut être variable d'une expérience à l'autre, et comprend aussi bien des programmes mobiles de plusieurs jours que des activités encadrées dont la durée n'excède pas quelques heures.

 

Autre addition de taille pour le catalogue de services aujourd'hui proposés par la plateforme, 'Airbnb Places' ambitionne de centraliser les recommandations relatives aux visites touristiques ou à l'offre locale de restaurants, cafés et sites d'intérêt de chaque destination. L'option permettra ainsi d'accéder à des recommandations sur mesure ou à des audio-guides créés par des locaux. La plateforme espère également s'adresser à une clientèle plus locale : lors de la phase de test de ces nouveaux services, un tiers des utilisateurs étaient eux-mêmes résidents de la destination.

Si Brian Chesky rappelle que "la majorité de l'activité va encore provenir des logements pendant plusieurs années", Airbnb pourrait donc bientôt devenir une agence de voyage à l'approche généraliste après une nouvelle levée de fonds d'un milliard de dollars cet été. 10% des salariés du groupe se consacrent désormais à l'expansion de la plateforme en dehors du seul domaine de l'hébergement. Le cofondateur du groupe n'a cependant pas avancé de calendrier précis quant à la diversification de ses services dans certains domaines phares de l'industrie du voyage, tels que la réservation de billets.

La plateforme centralise aujourd'hui près de 3 millions de logements en location dans 34 000 villes dans le monde ; autant dire que la plupart des marchés sont aujourd'hui concernés par l'immixtion grandissante de la plateforme dans leur écosystème touristique. Les défis légaux rencontrées par le groupe vis-à-vis de son offre locative dans un nombre croissant de destinations, comme récemment à Berlin ou New York, ont sans doute grandement contribué à l'accélération de cette stratégie de diversification.