Actus
Tags : France Tourisme

Lonely Planet classe Bordeaux en tête de sa liste des villes les plus 'tendance' au monde

Le guide touristique a placé la capitale girondine est en tête de son classement annuel des 10 villes à visiter en 2017. Une reconnaissance qui vient saluer le dynamisme de Bordeaux : la destination enregistre de bons résultats sur les neuf premiers mois de l'année alors que se multiplient les projets touristiques. 

Bordeaux Bordeaux

Destination montante du tourisme français, Bordeaux accueille chaque année 5 à 6 millions de touristes par an. Un dynamisme s'expliquant en partie par son riche patrimoine : la ville compte près de 350 édifices classés ou inscrits aux Monuments Historiques. Paris exclu, c’est la ville française qui compte le plus de bâtiments protégés ; Bordeaux Port de la Lune est d'ailleurs classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Son riche calendrier culturel et événementiel participe également à son attractivité, tout comme la diversité de son arrière-pays (région viticole, Périgord, Landes).

Cette reconnaissance du guide touristique est notamment motivée par le succès du renouvellement urbain mené dans la ville depuis 1996, un processus qui a impliqué d'importants travaux de rénovations (ravalements de façades, aménagement des quais de la Garonne), mais aussi par le développement de la ligne grande vitesse qui reliera la cité girondine à Paris 2 heures seulement d'ici mi-2017. L'ouverture remarquée de la Cité du Vin en juin dernier a également contribué à la décision du célèbre guide. "La Belle Endormie s'est réveillée," affirme ainsi Lonely Planet. Bordeaux occupe la première place de son classement des 10 villes à visiter en 2017, suivi par les villes du Cap (Afrique du Sud) et de Los Angeles (Etats-Unis). Elle est la seule destination française dans les trois palmarès tout juste dévoilés par le guide (pays, villes et régions).

Les visiteurs avaient déjà plébiscité la destination en 2015 : les établissements hôteliers bordelais avaient alors enregistré une progression du Revenu par chambre disponible (RevPAR) de +9,4% par rapport à l'année précédente. Cette croissance avait été motivée par une hausse notable de la fréquentation (+2,2 points de taux d'occupation), accompagnée par une progression importante des prix moyens (+5,9%). Cette tendance positive se poursuit encore aujourd'hui : sur les neuf premiers mois de l'année, Bordeaux a enregistré un revenu par chambre disponible (RevPAR) en hausse de +6,1%, porté par un prix moyen en hausse de 3,9% et un taux d'occupation en rebond de 1,5 point par rapport à la même période l'année dernière.

Les établissements sous enseigne représentent 84,1% de la capacité totale du parc hôtelier de la destination. Ces hôtels sont fortement concentrés dans les catégories économiques : 28,9% du parc relève ainsi des adresses super-économiques (2 180 chambres), et 36,5% de l’hôtellerie économique (2 753 chambres). Comme l'a démontré le changement d'enseigne de l'emblématique Grand Hôtel, opéré par InterContinental suite à sa rénovation, les projets milieu et haut de gamme ont néanmoins le vent en poupe pour les groupes hôteliers, et l'offre de Bordeaux devrait être amenée à s'étoffer sur ce segment dans les années à venir.

Le choix de Lonely Planet constitue un signal positif dans un contexte touristique hexagonal encore perturbé.