Actus

Le Chinois HNA reprend 25% de Hilton Worldwide auprès de Blackstone

Le groupe chinois HNA, dont le processus de rachat de Carlson Rezidor est en cours de finalisation, et qui détient entre autres des participations dans les groupes NH Hotels, Pierre&Vacances/Center Parcs ou Red Lion Hotels, annonce la reprise de 25% du capital du groupe Hilton Worldwide auprès du fonds d'investissement américain Blackstone. Il en devient ainsi le 1er actionnaire. 

hilton new york hilton new york

HNA, représenté par Mr Cheng Feng, qui est en train de racheter le groupe Carlson Rezidor, annonce son intention de reprendre une participation de 25% l'hôtelier américain Hilton Worldwide, auprès de Blackstone, son principal actionnaire depuis 2007. Le conglomérat chinois est prêt à payer 26,25 dollars par action (une prime de 14,6% par rapport au cours de clôture du 21 octobre) soit un investissement total de 6,25 milliards de dollars. La totalité de l'entreprise est ainsi valorisé à 26 milliards de dollars. 

A travers cette opération, Blackstone devrait réduire sa part dans le capital de Hilton Worldwide à 21%. Il conservera pour autant deux sièges au conseil d'administration après la finalisation de l'accord prévue au premier trimestre 2017, tandis que HNA sera représenté par deux membres au conseil d'administration, si la transaction se finalise.

A cette occasion, Adam Tan, VP et CEO du groupe HNA a déclaré : "Cet investissement est dans la lignée de notre stratégie consistant à améliorer nos performances dans le marché touristique. Nous avons hâte de travailler ensemble sur de nouveaux projets qui augmenteront nos forces respectives et nos plateformes d'expertise et de tourisme".

Pour rappel, en 2007, Blackstone avait racheté le groupe hôtelier Hilton pour 26 milliards de dollars (19 milliards d'euros) à raison de 47,50 dollars par action, puis l'avait réintroduit en bourse en décembre 2013, en conservant alors une partie du capital (encore 45,8% à début 2016). Cette opération avec HNA est ainsi une réussite pour le fonds d'investissement américain, qui se désengage à bon prix (partiellement, puisqu'il restera à 21% du capital). De son côté, le chinois étend encore son empire tentaculaire qui nous détaillions il y a quelques mois dans nos colonnes.

Pour mémoire, HNA est actuellement en conflit avec la direction du groupe espagnol NH Hotels, dont il possède 30% des actions, mais dont il a été exclu du conseil d'administration au motif que son acquisition en cours de Carlson Rezidor présente un conflit d'intérêts. 

Cette transaction rappelle par ailleurs l'opération réalisée par Jin Jiang qui avait racheté auprès de Starwood Capital le groupe Louvre Hotels pour 1,3 milliard d'euros en mars 2015, avant de monter au capital de son concurrent AccorHotels quelques mois après. Une stratégie qui semble devenir classique pour les investisseurs chinois...