Actus

Le palais épiscopal de Rodez devrait devenir un hôtel de luxe d'ici 2018

Le Conseil départemental de l'Aveyron, propriétaire des lieux, a choisi de soutenir le projet de développement d'un hôtel 5 étoiles dans les murs du palais épiscopal de l'évêché, suite au déménagement de ce dernier. 

Palais épiscopal de Rodez Palais épiscopal de Rodez

Au cours d'une cérémonie, l'évêque de Rodez et de Vabres Mgr François Fonlupt a remis les clés du palais épiscopal à son propriétaire, le Conseil département de l'Aveyron représenté par son président Jean-Claude Luche. Ce dernier, saisi d'ici la fin du mois quant à l'avenir du bâtiment, devrait signer un bail emphytéotique d'une durée de 50 ans pour le développement d'un hôtel 5 étoiles dans le monument historique édifié en 1694. Occupant une surface de 3 600m², le palais épiscopal est situé au cœur de la ville, proche de sa cathédrale et du Musée Soulages.

Avec une livraison partielle envisagée pour 2017 et une ouverture complète d'ici 2018, la reconversion du bâtiment devrait nécessiter un investissement d'au moins 5 millions d'euros. Le projet est porté par une société présidée par Mathias Echène, investisseur aveyronnais ayant évolué dans les industries de l'immobilier et de l'hôtellerie haut de gamme, notamment à Londres et Hong Kong.

Le nouvel hôtel de luxe devrait disposer d'une capacité de 25 à 35 chambres. D'après M. Echène, il offrira également un centre de remise en forme, une piscine, une boutique de produits régionaux, et deux restaurants - dont un étoilé. Avec une grille tarifaire bien supérieure à la moyenne ruthénoise, l'établissement s'adressera à la clientèle haut de gamme, et espère notamment attirer les visiteurs long-courriers d'Asie et d'Amérique du Nord.