Actus

TripAdvisor peine à monétiser son modèle économique

Les résultats financiers semestriels du site TripAdvisor, ancienne filiale d'Expedia Inc, font ressortir une baisse de quelque 3% du chiffre d'affaires, mais surtout une baisse de moitié du résultat net en raison de lourds investissements technologiques qui ne produisent pas les effets escomptés.  

Avec plus de 350 millions de visiteurs uniques par mois, TripAdvisor reste le site touristique le plus utilisé au monde, mais il n'a pas réussi à convertir cette popularité en chiffre d'affaires malgré la mise en place d'une fonction de réservation directe (Direct Booking), désormais opérationnelle sur tous les continents. D'une année à l'autre, le chiffre d'affaires en provenance des réservations est même en baisse malgré le déploiement mondial. Il semblerait que la perception des utilisateurs ne correspond pas aux espoirs des dirigeants. Conçu comme un site communautaire de partages d'avis, il a choisi de basculer dans un modèle économique de réservation qui lui fait perdre en crédibilité.

Parallèlement, les investissements technologiques et marketing ont fortement augmenté, quelque $50 millions supplémentaires d'un exercice à l'autre, provoquant une forte baisse du résultat net, qui passe de $121 millions à fin juin 2015 à $62 millions à fin juin 2016.

Pour autant Steve Kauffer, p-dg de TripAdvisor, se dit confiant dans la pertinence du modèle économique et des investissements réalisés pour élargir le modèle économique autrefois fondé sur la publicité et désormais axé sur les commissions de réservation. Il estime que la fonction Direct Booking va progressivement monter en puissance.

Ce n'est pas forcément l'avis des analystes financiers qui s'interrogent, eux, sur la pertinence de changer de modèle et d'aller sur les plates-bandes de sites dédiés à la réservation, y compris celles d'Expedia.com et d'Hotels.com, deux sites "parents" quand TripAdvisor faisait partie d'Expedia Inc.