Actus

La Mairie de Paris dresse son bilan de l'Euro 2016

Au lendemain de la finale de l’Euro, Jean-François Martins, Adjoint à la Mairie de Paris en charge des sports et du tourisme, établit un premier bilan quant aux retombées de l'événement sur la capitale. 

Fan Zone- © François Grunberg/Mairie de Paris Fan Zone- © François Grunberg/Mairie de Paris

La Mairie de Paris se satisfait du bilan qui se dresse à l’issue de l’organisation de l’Euro 2016, notamment en termes de sécurité et d’image véhiculée pour la destination Paris. L’organisation aura nécessité le recours à près de 450 volontaires et la mobilisation de 1 800 agents pour assurer la sécurité - dont le budget aura coûté près de 5 millions d’euros. Selon les autorités parisiennes, l’événement a attiré près de 1,6 millions de personnes, dont 1,2 millions dans la Fan Zone (soit 48 640 visiteurs par jour dans cet espace, dont 30% d’étrangers).

En termes d’activité hôtelière, même si l'activité hôtelière parisienne est restée en léger recul (voir notre bilan complet publié précédemment), l’organisation de l’Euro 2016 a permis d’observer un ralentissement significatif de la chute des résultats dans la capitale. Surtout, le bilan positif vient de la réussite de l'évènement en terme de sécurité, une dimension vis-à-vis de laquelle la confiance des touristes n'était pas revenue ces derniers mois et avait ainsi beaucoup affecté le secteur hôtelier parisien. 

Par ailleurs, la ville de Paris avait organisé plusieurs événements culturels et artistiques en parallèle de la compétition qui ont attiré environ 400 000 personnes. Parmi ces dispositifs complémentaires, le match-concert organisé à la Philharmonie, avec la participation de l’orchestre symphonique du Conservatoire qui a accompagné en direct le match Espagne-Croatie le 21 juin dernier; 3000 visiteurs y ont assisté. Le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris s’est converti le temps de l’événement en « Place de l’Europe ». 22 pays ont participé à cet événement et 200 animations ont été proposées, cela a attiré près de 100 000 visiteurs. L’initiative était initialement programmée sur les berges de la Seine, et se nommait « Les Berges de l’Europe » mais en raison de la crue du fleuve les organisateurs ont dû déplacer ce projet. Enfin, à noter l’importante fréquentation du Paris Sport Parc, qui s’est organisé en 10 étapes sur 70 jours d’animation et a attiré 60 000 visiteurs. Des initiatives qui, comme la campagne de bienvenue pour les touristes "Welcome to France" avaient pour but de donner une dimension touristique à cet événement sportif. Globalement, la ville de Paris tire donc un bilan positif des retombées de l’Euro pour la capitale et annonce qu'elle souhaite à l’occasion du 25ème championnat du monde de handball masculin en 2017 transformer en partie Bercy Village afin d’en faire un lieu de retransmission et de rencontre pour les supporters.

Retrouvez plus de détails concernant les performances hôtelières des villes hôtes de l'Euro 2016 ici