Actus

Anne Hidalgo a inauguré le nouveau camping de Paris

Entièrement rénové et désormais opéré sous l'enseigne Indigo du groupe Huttopia, le seul camping situé sur le territoire de la capitale a officiellement achevé sa métamorphose, avec son inauguration par la maire de Paris. 

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne

Inauguration du Camping Indigo Paris Bois de Boulogne


Les fondateurs du groupe Huttopia, Céline et Philippe Bossanne, peuvent être fiers de leurs équipes. Plus verdoyant que jamais et désormais équipé d'infrastructures modernes, le camping de Paris a pu rouvrir à temps pour accueillir les supporters venus nombreux à l'occasion de l'Euro 2016, alors même que le site avait durement subi les inondations qui avaient submergé la capitale il y a quelques semaines. Une épreuve de plus après le cheminement administratif complexe déjà parcouru par l'opérateur, qui avait remporté dès 2009 l'appel d'offre pour la reprise et la rénovation du camping du Bois de Boulogne, un site classé.

Près de 4,5 millions d'euros ont été investi dans le projet pour "repaysager" et "désimperméabiliser" le camping créé dans les années 1950, qui avait de toute évidence mal survécu aux épreuves du temps. S'étendant sur 1,5 kilomètres le long de la Seine, le camping a également bénéficié d'une rénovation complète de tous ses bâtiments. Désormais opéré sous l'enseigne Indigo du groupe Huttopia, le site fait donc son grand retour sur la carte de l'hébergement touristique parisien. Et son importance ne doit pas être sous-estimée, puisque le camping de Paris est l'un des plus grands pourvoyeurs de nuitées de la capitale : 250 000 par an, dont près de 80% imputables à la clientèle étrangère.

Le Camping Indigo Paris Bois de Boulogne comprend désormais 410 emplacements, contre 600 auparavant - preuve de la bouffée d'oxygène offerte à ses occupants. Le site comprend notamment 70 hébergements locatifs en dur, ainsi qu'une vingtaine de tentes et de lodges - sans oublier deux caravanes Airstream "made in USA". Huttopia opère le camping suite à une concession en DSP de la ville de Paris, dont la maire était venue inaugurer le site ce mercredi 29 juin. Anne Hidalgo s'est réjouie de la métamorphose de ce "lieu de référence du tourisme parisien", qui répond à la "recherche d'insolite, de confort et de mélange" des visiteurs. La maire de la capitale a également mis en avant la dimension environnementale du projet, véritable "hôtel vert" répondant à la norme ISO 14001 et relié à la Porte Maillot par un système de navettes électriques.

La gestion du site récompense une nouvelle fois les ambitions de la société Huttopia, créée en 1999, et de son couple de fondateurs. Concepteur, constructeur, exploitant : le groupe gère aujourd'hui 38 sites sur le territoire français (soit 5 de plus que l'an dernier), représentant une capacité de 8 000 emplacements. Son réseau s'étend par ailleurs de manière dynamique, avec un rythme de reprise de 4 à 6 sites par an. Au Canada, ce sont près de 17 camps - ou bivouacs - qui sont opérés par l'enseigne aux abords des Parcs Nationaux. Le réseau vient également tout juste d'étendre son empreinte à la Chine et aux États-Unis, avec un premier établissement dans la Province du Sichuan et au pied du Mont Washington, dans le New Hampshire.

Le groupe, qui emploie plus de 200 permanents et près de 600 saisonniers, a réalisé un chiffre d'affaires de 28,5 millions d'euros l'an dernier, une augmentation de +20% par rapport à 2015. Positionné sur le segment du tourisme durable et du "glamping démocratique" avec différentes gammes, Huttopia a également opté pour une stratégie d'intégration industrielle ambitieuse pour innover dans le bois et la toile, en reprenant notamment les entreprises Cabanon (70 employés) et Githotel. Une approche jusqu'à présent payante, qui devrait permettre au groupe - contrôlé à 80% par ses fondateurs - de s'étendre à de nouveaux marchés dans les années à venir. Au-delà des nombreuses promesses des Amériques et de la Chine, Huttopia compte bien profiter de son expertise pour conquérir de nouvelles destinations européennes. Et pourquoi pas renforcer son offre de "Citycamps" urbains, en évoquant notamment les villes d'Amsterdam et de Genève. Alors que cette "stratégie internationale est amenée à se poursuivre par opportunités", "l'aventure se poursuit" donc pour Céline et Philippe Bossanne et leurs équipes.