Actus

Un 1er groupe hôtelier américain se lance à Cuba

Four Points by Sheraton, enseigne du nouveau leader mondial Starwood/Marriott, ouvre un établissement à la Havane, à Cuba. Il s'agit du premier groupe hôtelier américain qui revient opérer un établissement sur l'île depuis la révolution de 1959. 

Four Points by Sheraton Havana Four Points by Sheraton Havana

Suite aux accords qui se sont conclus entre Starwood Hotels & Resorts et les autorités cubaines en mars dernier, le groupe annonce l'ouverture d'une unité sous l'enseigne Four Points by Sheraton. Cette annonce constitue un événement dans la mesure où il s'agira de la première adresse à être opérée par un groupe hôtelier américain depuis 1959. L'embargo décrété en 1962 par John F. Kennedy avait abouti à une rupture des relations entre les deux Etats pendant plus de 50 ans. Aussi, Nancy Sarabia, Chargée des Relations Publiques pour l'hôtel qualifie ce moment "d'historique" et de "symbole de fraternité et de collaboration." La propriété opérée par Starwood est une reconversion de la Quinta Avenida Habana, dans le quartier de Miramar, à l'ouest de la capitale cubaine. Cette adresse est ainsi gérée par le groupe américain et appartient au groupe touristique Gaviota, administré par les forces armées cubaines. L'établissement a fait l'objet de rénovations et propose 186 chambres, deux restaurants, trois bars et un café. Il offre également un spa, une salle de sport, et une piscine.

En mars dernier, suite au déplacement historique de Barack Obama à Cuba, le groupe hôtelier avait annoncé la signature de contrats en vue du développement de trois unités dans la capitale cubaine. Ainsi, l'opérateur assurera également la gestion de l'hôtel Inglaterra disposant de 83 chambre, et le groupe avait signé une lettre d'intention auprès des autorités cubaines en vue de la gestion de l'hôtel Santa Isabel. Ce développement s'inscrit dans un contexte prévisionnel attractif : cette année le nombre de visiteurs internationaux devrait s'élever à 3,7 millions, soit une hausse de 6% par rapport à 2015, mais surtout le volume de touristes est attendu en croissance exponentielle au cours des prochaines années. La clientèle américaine participera activement à cette dynamique grâce au rétablissement des relations diplomatiques qui s'est opéré entre les deux pays.