Entretiens - Mis à jour le

Rencontre avec Jean-Jacques Vallet, CEO du groupe Constance Hotels & Resorts

Avec la rénovation aux Seychelles et à l'île Maurice de deux de ses sept resorts, le groupe hôtelier de l'Océan Indien confirme ses ambitions et sa position parmi les acteurs du tourisme haut de gamme qui comptent, dans une région plus dynamique que jamais. En 2016, Constance Hotels & Resorts s'attend à vivre un excellent millésime. 

Jean-Jacques Vallet, CEO Constance Hotels and Resorts Jean-Jacques Vallet, CEO Constance Hotels and Resorts

Le Directeur général du groupe Constance Hotels and Resorts rencontrait la presse cette semaine à l'occasion de sa visite à Paris, une occasion de présenter à Hospitality ON le relifting de deux de ses principaux établissements et de détailler les nouveautés du groupe de l'Océan indien. Le portefeuille de l'opérateur rassemble aujourd'hui sept établissements, quatre sous l'enseigne Unique Resorts Collection et trois sous la marque Ultimate Hotels Collection. Les archipels de Maurice, des Seychelles et des Maldives comptent chacun deux adresses Constance Hotels and Resorts, le dernier établissement du groupe étant situé Madagascar. À elles sept, ces propriétés représentent une capacité totale de près de 1 000 chambres.

Pouvez-vous nous présenter les projets de développements de vos établissements prévus cette année ?

D'ambitieuses rénovations vont être menées deux de nos établissements. Aux Seychelles, l'hôtel Constance Lémuria va être remeublé et redécoré du 22 août au 23 octobre. Il s'agit de redonner un nouveau souffle à cette adresse d'une centaine de chambres, ouverte en 1999 sur la pointe ouest de l'île de Praslin. Destination avant tout romantique avec cave et restaurant gastronomique, cet établissement raffiné sera également mieux à même d'accueillir des séminaires - il dispose par ailleurs d'un parcours de golf de 18 trous.

Un équipement qu'offre également notre resort Belle Mare Plage, le premier du groupe lors de son ouverture en 1975. Au départ simplement composé de bungalows, il s'est développé pour atteindre aujourd'hui plus de 250 chambres - les dernières rénovations dataient de 2002. Les chambres de l'hôtel vont être redécorées du 1er juin au 16 juillet, ce qui sera aussi le cas des lieux de vie. La capacité de l'établissement va également être renforcée d'une vingtaine de chambres. Un rafraîchissement est également prévu pour le Blue Penny Café, le restaurant gastronomique du resort, ainsi que pour sa cave.

Les établissements Constance Hotels and Resorts mettent particulièrement en avant leur attachement à l'œnologie, comment cela se traduit-il ?

Cela fait véritablement partie de l'ADN du groupe ! Chaque repas compte, et ce peut être un facteur de choix essentiel pour la clientèle. Au-delà de notre seule offre de sommellerie, nous disposons d'un grand savoir-faire pour conseiller, accompagner... Nous proposons plus de 1 300 références importées spécialement pour le groupe, et 67 sommeliers travaillent aujourd'hui dans les établissements Constance Hotels and Resorts. Nous avons ainsi une exigence de choix et de variété : le savoir-faire du sommelier est essentiel, afin que les vins épousent au mieux une cuisine généralement influencée par les îles, les épices.

Comment se décompose aujourd'hui la clientèle de vos établissements ?

En termes de clientèle, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni sont nos principaux marchés source. Nous constatons également une hausse de en provenance du Golfe ou des pays d'Asie. L'an dernier, des visiteurs de 96 nationalités différentes ont séjourné dans nos établissements. À l'image des différents types d'hébergements que nous proposons (chambres, suites, villas privées, etc.), notre clientèle présente un portrait particulièrement divers ; couples, réunions de familles, etc. Ces dernières sont les bienvenues, puisque cinq de nos resorts proposent un Kids Club à l'attention de nos clients. Les rénovations et extensions de nos espaces de conférence devraient également nous permettre d'attirer la clientèle MICE en plus grand nombre. La durée moyenne du séjour dans nos établissements est de 9 nuitées, un classique du tourisme insulaire dans l'Océan indien.

Au-delà des rénovations prévues pour la basse saison, planifiez-vous d'autres projets de développement ?

Si nous devons rejoindre d'autres destinations, cela se fera par l'acquisition de contrats de gestion en favorisant les relais de croissance à travers des partenariats. Nous sommes assez confiants quant à notre situation actuelle, et nous aimerions conserver nos racines régionales dans l'Océan indien, toujours sur le modèle du resort de luxe. "Les pieds dans le sable, la tête dans les étoiles" : nous voulons garantir à nos clients ce sentiment d'évasion, en conservant cette passion pour notre métier et notre groupe, qui compte aujourd'hui près de 3 000 employés. Si notre centrale de réservations et notre training center sont basés à l'île Maurice, nous comptons désormais des collaborateurs en Allemagne, en France, en Italie et au Royaume-Uni. Nos équipes rassemblent aujourd'hui des ressortissants de 44 nationalités différentes, signe de la diversité des carrières et de l'ouverture du groupe Constance Hotels & Resorts.

Finalement, comment abordez vous cette année 2016 du point de vue de l'activité ?

Nous suivons une tendance particulièrement positive ces dernières années, et 2016 devrait s'inscrire dans cette lignée. Nos taux d'occupation ont beaucoup progressé ; ils s'établissent autour de 78% sur l'ensemble de l'exercice, un résultat supérieur à la moyenne régionale. Les revenus sont également en progression, alors que le chiffre d'affaires a augmenté de près de 10% lors du dernier exercice. Avec un essor sans précédent pour les ouvertures aériennes dans la région et notre présence dans des destinations connues et rassurantes, nous envisageons donc là encore l'avenir avec confiance.