Actus

J-365, Villages Nature prépare son ouverture

Hôtelier de formation, après un début de carrière au Mövenpick Hotel Disneyland Paris, passé sous enseigne Vienna International, François Mary a continué de travailler au sein de ce groupe pendant quelques années sur le site de Seine-et-Marne, puis en Europe centrale pour les marques Andels et Angelo, jusqu’en 2012, pour finalement revenir sur le lieu de sa première expérience professionnelle avec un projet de dimension exceptionnelle. François Mary a rejoint l’équipe de Dominique Cocquet, directeur général de Villages Nature Paris, pour assurer la direction opérationnelle de la préouverture. 

La promenade du Lac La promenade du Lac

A un an de l'arrivée des premiers clients, si rien ne vient affecter le chantier, le concept prépare déjà la montée en puissance en termes de ressources humaines, de ventes et marketing. Dans la première phase du site, près de 900 habitations, appartements et cottages, seront livrées pouvant accueillir quelque 3 000 personnes, entourés par quelque 900 employés à temps plein, des «artistes – artisans», selon l’appellation originale pour des fonctions qui ne le seront pas moins.

Pour mémoire, Villages Nature Paris est la joint-venture montée entre Euro Disney SCA et Pierre & Vacances Center Parcs. Elle assure deux missions, un premier volet immobilier avec la construction des installations et la commercialisation des unités d’hébergement ; et un volet touristique avec la gestion des équipements de loisirs et l’animation des activités. Sur 260 hectares de forêts, de lacs, de prairies et de chemins, seuls 10 % seront construits pour accueillir les immeubles paysagers et les cottages et 16 hectares d’équipements récréatifs à commencer par le plus grand Aqualagon d’Europe, une version «oversize» du monde aquatique des Center Parcs. Mais pour justifier l’appellation Nature, les Villages comprendront aussi une véritable ferme « bio », une forêt enchantée, des Jardins extraordinaires et une Promenade festive et commerciale le long du lac.

Ni parc d’attractions, malgré la signature Disney, ni village club, malgré l’apport d’expérience de Pierre & Vacances, Villages Nature est un concept qui va puiser dans ces modèles en inventant le sien, le tout dans une approche qui se veut une «nouvelle vision du développement durable». L’élément majeur de cette approche étant l’utilisation généralisée de la géothermie pour couvrir les besoins en eau chaude et en énergie ; et le partenariat avec l’organisation One Planet Living.

Le défi de l’équipe animée par Dominique Cocquet est de créer une nouvelle destination, à proximité de Disneyland Paris, qui travaillera naturellement en synergie, mais en ayant son propre modèle économique. Pour cela l’équipe Marketing de François Mary met la dernière main aux propositions commerciales qui iront du court séjour (jamais inférieur à deux ou trois nuitées) à la semaine complète. L’ouverture sur la clientèle de proximité sera favorisée par des pass à la journée pour pouvoir accéder aux installations de loisirs et alimenter les nombreux commerces et restaurants. Pour se sentir intégré et libéré de contraintes logistiques, les clients seront équipés de bracelets connectés qui serviront aussi bien de clef, de pass, que de porte-monnaie. Tous les plannings, les informations et les réservations pour les activités seront accessibles sur outils nomades, préfigurant déjà la consommation touristique de demain.

Dès le mois de novembre 2016, les premiers accords de commercialisation seront signés avec les tour-opérateurs avec une visée prioritaire vers les marchés français, allemands et britanniques. Les premières réservations du public seront ouvertes à la même époque sur le site de Villages Nature, qui compte bien privilégier les ventes directes.  

Au-delà de la petite équipe qui prépare fébrilement l’ouverture, le processus de recrutement du personnel sera engagé avant la fin de l’année avec la difficile tâche de trouver les bons profils. Un partenariat a été signé avec le Pôle Emploi du département qui contribuera à sélectionner les futurs Artistes Artisans, derrière ce concept, version aménagée des cast members de Disney, il s’agira de trouver des personnalités qui allieront le service et l’animation, l’expérience hôtelière et le savoir-être, le sens commercial et celui de l’accueil.