Actus

Wimdu attaque les autorités berlinoises en justice

La plateforme de location d’appartements entre particuliers a lancé une action en justice à l’encontre du Land de Berlin, suite au durcissement de la loi encadrant la location de courte durée entre particuliers.  

Wimdu Wimdu

Créée en 2011 par deux jeunes Berlinois, Wimdu réagit face au renforcement des mesures prises contre la location de courte durée entre particuliers dans la capitale allemande. La plateforme de mise en relation de loueurs avec des locataires a ainsi lancé une action en justice à l'encontre du land de Berlin, pour défendre le droit des propriétaires de jouir comme ils l'entendent de leur bien.

Depuis le 1er janvier 2014, ces derniers sont tenus d'obtenir une autorisation auprès des autorités municipales pour être en mesure de louer leur logement à des voyageurs. Tout loueur dépourvu de cette permission devait alors s'acquitter d'une amende de 50 000 euros. Or, le Sénat de Berlin a soudainement décidé de durcir cette règlementation en augmentant le montant de la peine à 100 000 euros dès le 1er mai 2016.

De plus, les autorités berlinoises souhaitent obliger les plateformes en ligne de location entre particuliers, telles qu'Airbnb ou Wimdu, à fournir les données du loueur en cas d'utilisation illégale présumée d'un logement en tant que location de vacance. L'objectif affiché est de faciliter le respect de la règlementation.