Actus

AccorHotels nomme un Chief Disruption & Growth Officer

A ce poste, Thibault Viort devra identifier les nouvelles opportunités de croissance, superviser les investissements ou les acquisitions dans les activités émergentes et renforcer les échanges avec les start-ups. 

Thibault Viort Thibault Viort

Pour accroître son agilité dans les nouveaux business, AccorHotels a nommé Thibault Viort au poste de Chief Disruption & Growth Officer. Ayant pris ses fonctions le 1er avril dernier, ce dernier a désormais pour mission d'identifier, pour le Groupe, les nouvelles opportunités de croissance afin de faire naître "des jeunes pousses" en interne et en externe ; de superviser les investissements ou les acquisitions dans les activités émergentes ; et de renforcer les échanges avec les start-ups qui réinventent les métiers de l'hospitalité, au moment où la mise en réseau de l'humanité se poursuit en bouleversant tous les secteurs d'activités, dont celui du tourisme.

Thibault Viort, 43 ans, EPITA 1996, est un serial entrepreneur qui a créé sa première entreprise à l'âge de 22 ans. Il a toujours su détecter les nouvelles tendances très en amont, en réalisant par exemple les premiers jeux en ligne sur Facebook (Is cool Entertainement) en 2008, en anticipant l'importance du Big Data avec la création d'Ysance en 2005 et en se spécialisant ensuite dans le tourisme à partir de 2009 avec la création de Wipolo puis la transformation de Cityvox.

A l'occasion de cette nomination, Sébastien Bazin, Président-directeur général de AccorHotels, a déclaré : "La profonde transformation engagée par le Groupe nous conduit à explorer continuellement de nouveaux horizons avec l'ambition de générer de nouvelles opportunités de croissance pour créer de la valeur et améliorer le potentiel créatif de nos activités. Je suis très heureux que Thibault ait accepté de nous rejoindre. Son enthousiasme, son expérience d'entrepreneur passionné, sa volonté de partager et transmettre son regard neuf vont permettre d'irriguer le Groupe et de faire émerger de nouvelles approches dans nos métiers."