Actus

La révolution Airbnb gagne du terrain à Cuba

Sur un marché cubain finalement ouvert aux opérateurs américains, la plateforme continue d'enregistrer la plus forte croissance de son histoire pour une destination : une tendance qui ne semble pas prête de ralentir au vu de l'actuel dynamisme touristique de l'île caribéenne. 

Airbnb Cuba Airbnb Cuba

Entre 10 et 20% des touristes américains en visite à Cuba utilisent déjà la plateforme pour choisir leur hébergement. Il ne faut donc pas s'étonner que le président américain Barack Obama, lors de sa récente visite sur l'île, ait choisi d'emmener dans ses valises le fondateur d'Airbnb Brian Chesky, le service étant d'après lui une démonstration indiscutable "de la puissance d'internet."

Si 4 000 logements sont aujourd'hui proposés par la plateforme à travers le pays, l'hébergement chez l'habitant est cependant loin d'être une nouveauté pour l'industrie cubaine du tourisme : d'après l'entrepreneur californien, ce sont près de 20 000 unités qui sont déjà proposées à la location à travers plusieurs dispositifs dans la seule capitale La Havane. Un an après le lancement d'Airbnb à Cuba, il est cependant probable que de plus en plus d'habitants choisissent de passer directement par la plateforme pour accueillir des flux de touristes sans précédent.

Le nombre de visiteurs internationaux devrait s'élever à 3,7 millions cette année, une hausse de 6% par rapport à 2015, année qui avait marqué le commencement d'un véritable boom touristique pour Cuba avec une augmentation de 17% des arrivées. Les autorités cherchent aujourd'hui à convaincre les opérateurs hôteliers d'investir dans de nouveaux établissements afin de faire face à la demande, alors que le taux d'occupation des hôtels a dépassé les 80% dans certaines destinations en 2015, notamment à La Havane ou dans la vallée de Viñales.