Actus

L'assureur chinois Anbang s'offre Strategic Hotels pour $6,5 milliards

Coup sur coup le groupe Anbang Insurance fait la une des journaux financiers en reprenant Strategic Hotels à Blacktone, juste trois mois après son acquisition, et en soutenant un consortium qui veut s'offrir Starwood Hotels pour $13 milliards. 

Coronado Beach Hotel San Diego Californie Coronado Beach Hotel San Diego Californie

Seulement trois mois après avoir réussi son OPA sur Strategic Hotels & Resorts, propriétaire de 16 établissements de luxe aux Etats-Unis et en Europe, Blackstone a trouvé un nouvel acquéreur pour l'ensemble du portefeuille, prêt à payer $450 millions de plus, soit $6,5 milliards. C'est sans doute la plus value la plus rapide jamais enregistrée à ce niveau par Blackstone Group LP.

Anbang Insurance Group mobilise ses capitaux pour s'inviter très largement dans l'industrie hôtelière américaine, voire mondiale. En 2015, il s'est offert les murs du Waldord Astoria de New York, en payant près de $2 milliards au groupe Hilton, encore propriétaire des murs. Selon les informations qui ont filtré à Wall Street, Anbang associé à J. Christopher Flowers (ancien dirigeant de Goldman-Sachs), propriétaire d'un fonds d'investissement opportuniste, ont lancé une offre à $13 milliards en cash pour s'offrir toutes les actions de Starwood Hotels & Resorts.

Le portefeuille de Strategic Hotels comprend des établissements comme le Ritz-Carlton Half Moon Bay et le Ritz Carlton Laguna Niguel en Californie, le mythique Coronado Beach de San Diego, les hôtels Four Seasons d'Austin, Texas, de la Silicon Valley Californie et de Washington, l'Essex House (ex-Jumeirah) de New York, ainsi que les murs des hôtels InterContinental de Chicago et de Miami.

Cet mainmise chinoise sur les plus beaux fleurons de l'hôtellerie américaine soulève déjà des interrogations sur les motivations de ces placements financiers et sur les conséquences possibles sur la gestion des établissements. Le groupe chinois Anbang, basé à Beijing, ne compte même pas parmi les plus riches assureurs du pays. Il ne représente que 3% du marché de l'assurance et gère pour moins de 100 milliards d'euros d'actifs. Il s'est lancé récemment dans une politique d'acquisitions immobilières à tout va.