Actus

Best Western affiche de bons résultats pour 2015 et présente ses objectifs 2016

Alors que les résultats à l’international sont en hausse sur l’année 2015, l’activité de Best Western France a tiré son épingle du jeu sur un marché tendu. Le groupe poursuit son développement dans le monde, et prévoit notamment le lancement des deux nouvelles enseignes BW Premier Collection et Vib sur le territoire français.

Best Western Hotel Opéra Drouot ©Zoko Productions Best Western Hotel Opéra Drouot ©Zoko Productions

Best Western International a terminé l'année 2015 avec une progression de près de 20% de son chiffre d'affaires centralisé, qui s'élève alors à 1,8 milliard de dollars, et une hausse de 23,3% de son nombre de nuitées dans le monde, à plus de 17 millions. Le groupe explique notamment cette croissance par le renforcement des ventes sur ses propres sites et les effets du partenariat qu'il a signé avec Expedia l'an dernier. En termes de développement, Best Western a jouté 164 nouveaux établissements à son réseau au cours de l'année écoulée, pour atteindre un portefeuille mondial de 3 745 hôtels et 293 210 chambres, dont la grande majorité est située aux Etats-Unis puis en Europe. L'opérateur a également renforcé sa présence en Asie et en Afrique, où son parc a augmenté de respectivement 7,6% et 23,8%.

En France, l'activité de Best Western s'est montrée résistante dans un contexte tendu. Les résultats du groupe ont toutefois été touchés par l'impact des attentats du mois de novembre, qui a ralenti la croissance de son Revenu par chambre disponible (RevPAR) sur la période. Ce dernier est resté stable à périmètre constant, alors qu'il affichait une croissance de 5% à fin octobre et de 4% à fin novembre. Comme à l'international, le chiffre d'affaires de la centrale de réservation de Best Western France a progressé de 17,4% en 2015, pour dépasser les 53 millions d'euros. Le groupe a notamment doublé son résultat sur le segment des "groups & FIT", alors que le "séminaires" et le "corporate" ont progressé de respectivement 10% et 12%, en comparaison avec 2014.

Quinze hôtels ont rejoint le réseau Best Western en France sur la période, portant à 294 le nombre d'établissements en opération sur le territoire, pour quelque 15 843 chambres, dont 250 Best Western, 25 Best Western Plus et 19 Best Western Premier. Cette dynamique de développement devrait se poursuivre au cours des prochaines années, au rythme de 19 adhésions par an. Le groupe prévoit notamment de lancer ses deux nouvelles enseignes sur le territoire : Vib, pour laquelle quatre projets sont en cours, et BW Premier Collection. Cette dernière a déjà accueilli deux nouveaux membres pour 2016, dans les villes de Rennes (ouvert depuis le mois de janvier), et Strasbourg (prévu pour mai ou juin).

En 2016, Best Western va poursuivre sa stratégie à trois ans entamée en 2015 et baptisée "en avant marque". Elle s'organise autours de trois objectifs : Affirmer une marque forte, notamment via la nouvelle identité visuelle du groupe mise en place en fin d'année 2015 ; Devenir un leader de la satisfaction client, en travaillant son offre de Wifi et de petit-déjeuner, ainsi qu'en développement son application d'e-Conciergerie lancée l'an dernier ; Aller vers une distribution globale performante, via la finalisation du projet 2way qui consiste à relier le PMS de chaque hôtel à la centrale de réservation du groupe d'ici le mois de juin 2016.

En termes d'activité, le groupe observe des volumes plus faibles que d'habitude en France sur le début d'année, mais espère une remontée des indicateurs avec l'arrivée du printemps. Plusieurs facteurs devraient en effets être favorables au secteur, comme le taux de change avantageux pour les clients étrangers, l'organisation de l'Euro de Football et le repli des touristes français sur le territoire national en raison du contexte sécuritaire tendu de certaines destinations.