Analyses

Régions françaises : quel poids dans la hiérarchie touristique et hôtelière ?

Le premier tour des élections régionales françaises s'est tenu ce week-end. Pour mieux en mesurer les enjeux au second tour, c'est l'occasion d'observer le poids des différentes nouvelles régions sur le marché hôtelier et touristique français. 

Brioude, Haute-Loire Brioude, Haute-Loire

Dans la France à 26 régions (métropolitaines), les trois poids lourds du tourisme que sont l'Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Rhône-Alpes dominaient déjà largement les classements de l'offre hôtelière et de fréquentation en termes de visiteurs. En quoi la réforme territoriale voulue par le gouvernement, et qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2016, remet-elle ou non en cause les grands équilibres régionaux jusqu'à présent de mise ?

Si le nombre d'établissements n'est pas l'indicateur le plus significatif pour évaluer la densité d'offre hôtelière, l'examen de la nouvelle carte de France des régions révèle tout de même une suprise ayant un caractère symbolique : Auvergne-Rhônes Alpes est la première région de France en ce qui concerne le nombre d'hôtels, grâce au renfort de quelques 600 établissements auvergnats. On constate aussi un resserrement du peloton hôtelier, certaines des nouvelles régions changeant véritablement d'échelle.

Répartition régionale du nombre d'hôtels en France

Mais en nombre de chambres, et donc en offre hôtelière, aucune région ne peut se targuer d'offrir une richesse comparable à l'Île de France : la région de la capitale fait toujours largement la course en tête, avec un choix deux fois plus important qu'en Provence-Alpes-Côte d'Azur, autre poids lourd du tourisme français. Auvergne-Rhône Alpes se hissera toutefois à partir de 2016 en seconde position du classement, dépassant légèrement la région PACA dont le périmètre géographique est inchangé.

On remarque aussi un changement d'échelle de certaines régions. Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées suit de près les trois géants touristiques : avec son littoral qui s'étend de la métropole montpelliéraine à l'Espagne, mais aussi la majeure partie des Pyrénées françaises, la région occitane a en effet bien des arguments à faire valoir pour remplir ses chambres d'hôtels. Deux autres ensembles acquièrent une nouvelle dimension - ils ont en commun d'être le regroupement de trois anciennes régions : l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, mais aussi l'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. La différence est notable pour cette dernière : alors qu'aucune de ses composantes ne se distinguait véritablement par son offre hôtelière avant la nouvelle carte des régions, la nouvelle région du Grand Est joue un rôle bien plus significatif à l'échelle française. Plus généralement, la plupart des régions désormais regroupées acquièrent un poids nouveau, plus substantiel : la Normandie ou Bourgogne-Franche-Comté gagnent ainsi grandement en visibilité.

Répartition régionale du nombre de chambres d'hôtels en France

D'après les chiffres de l'Insee (en partenariat avec la DGE), l'Île de France accapare à elle seule le quart des nuitées en hôtellerie touristique en France métropolitaine, et pour ce qui est de la seule clientèle internationale, ce chiffre atteint même plus de 52% ! L'attrait touristique de la Ville Lumière et de ses couronnes est donc sans commune mesure avec celui de ses rivales.

En termes de nuitées touristiques, la Provence-Alpes-Côte d'Azur et Rhône-Alpes sortait distinctement du rang avant la réforme territoriale. C'est toujours le cas aujourd'hui, les volcans d'Auvergne permettant même à la nouvelle région, plus que jamais haut lieu des massifs de montagne, de passer en seconde position. Derrière le podium se dégagent encore les régions précédemment citées : se dessine ainsi un Top 5 touristique des régions provinciales, qui rassemble les territoires au plus fort potentiel dans ce domaine. La recomposition régionale donne ainsi un véritable poids aux nouveaux ensembles que sont le Languedoc-Midi-Pyrénées, l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, et l'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

En termes de visiteurs internationaux, la hiérarchie est comparable. Auvergne-Rhône Alpes et la Provence-Alpes-Côte d'Azur tirent toujours leur épingle du jeu. Les nuitées internationales accueillies au sein de la seule région PACA sont ainsi supérieures à l'ensemble des nuitées de sept autres régions. La nouvelle région de l'est, tirée par le tropisme européen de l'Alsace, attire elle aussi une clientèle assez internationale : près du tiers des nuitées y sont réalisées par des visiteurs étrangers. En attirant un quart de clientèle non-domestique, la destination Languedoc-Midi-Pyrénées parvient elle aussi à devenir une région incontournable sur la scène touristique hexagonale.

Répartition régionale du nombre de nuitées en hôtellerie touristique en France (hors Île-de-France)