Actus

Fusion annoncée entre Morgans Hotel Group et SBE

L’homme d’affaires Sam Nazarian, à la tête d’un groupe de restauration, de jeux et d’hôtellerie, SBE, serait en discussion avec les actionnaires du Morgans Hotel Group pour réaliser une fusion des deux entités.  

Morgans New York Morgans New York

L’homme d’affaires Sam Nazarian, à la tête d’un groupe de restauration, de jeux et d’hôtellerie, SBE, serait en discussion avec les actionnaires du Morgans Hotel Group pour réaliser une fusion des deux entités.

Né de l’imagination créative d’Ian Schrager, le Morgans Hotel Group a connu bien des vicissitudes avant d’être stabilisé aux mains de nouveaux propriétaires. Il comprend les contrats de management de neuf hôtels mythiques aux Etats-Unis, dont le Delano à South Beach Florida, le Royalton, le Hudson et le Morgans à New York, le Mondrian à Los Angeles, et des premières implantations en Europe, avec trois hôtels à Londres dont le Mondrian Sea Containers, et un à Istanbul, le Karkoÿ, avec une arrivée programmée à Doha.

De son côté le groupe SBE est connu dans la restauration pour avoir lancé avec Philippe Starck et un groupe de chefs renommés (Katsuya Uechi, José Andrès et Michael Mina), la chaîne Katsuya en Californie. Elle a récemment émigré à South Beach Floride. Le groupe comprend aussi les restaurants Gladstones à Malibu, Cleo à Hollywood et The Bazaar à Beverly Hills. SBE s’est diversifié dans la nuit avec deux night-clubs, Create et The Abbey à Los Angeles.

La diversification a touché l’hôtellerie et les jeux avec la reprise, en 2007, du Sahara Hotel & Casino de Las Vegas, rénové et agrandi en 2014 pour devenir le SLS Las Vegas avec 1 600 chambres, un casino et des restaurants aux marques SBE.

La fusion avec Morgans Hotel Group renforcerait et complèterait les implantations dans les villes clefs de l’entertainment américain. Selon le Wall Street Journal, Sam Nazarian s’associerait avec Ronald Burkle, millionnaire et actionnaire de référence du Morgans Hotel Group. Aujourd’hui coté à New York, le groupe a connu une forte poussée du cours de l’action qui le valorise autour de 200 millions de dollars.