Actus

Expedia assouplit à son tour ses clauses de parité tarifaire

Après Booking.com, c'est au tour d'Expedia de revoir ses clauses de parité tarifaire qui font actuellement l'objet d'une enquête des autorités de la concurrence française, italienne et suédoise.  

Expedia Expedia

Dans la lignée de Booking.com, Expedia a annoncé son intention de revoir ses accords avec ses partenaires hôteliers pour mettre fin à l'enquête des autorités de la concurrence française, italienne et suédoise. L'agence en ligne va ainsi renoncer à "ses clauses dites de parité tarifaire, de parité des conditions et de parité de disponibilité" pour une durée de cinq ans. Ces changements s'appliqueront à tous les hôteliers européens dès le 1er août 2015 et concerneront les réservations de consommateurs via les sites Expedia (comprenant entre autres Expedia.com, Hotels.com et Venere.com) dans le monde entier.

Expedia renonce ainsi à interdire aux hôteliers de vendre directement leurs chambres moins chères, à son droit de baisser les prix sur ses sites si l'hôtelier baisse les siens, et aux dernières chambres disponibles. Si les deux premières conditions avaient été vivement critiquées par les autorités de la concurrence française, italienne et suédoise, la troisième avait été validée par la justice française.

L'agence de voyages en ligne a affirmé vouloir ainsi faciliter la clôture des enquêtes ouvertes au sujet de ces clauses, qu'elle estime toutefois licites et conformes au droit de la concurrence. Expedia se réserve néanmoins "le droit d'ajuster son approche dans l'hypothèse où des évolution règlementaires ou législatives nationales iraient à l'encontre du changement de politique commerciale".

L'annonce d'Expedia intervient alors que l'Autorité de la concurrence a rendu, il a quelques mois, un verdict favorable aux hôteliers dans le conflit qui les oppose depuis plusieurs années aux OTAs. Elle a notamment obtenu que Booking.com accepte de modifier sa clause de parité tarifaire et de supprimer toute clause imposant des obligations de parité en termes de disponibilités de chambres ou de conditions commerciales non seulement à l'égard des plateformes concurrentes mais également des canaux directs hors ligne des hôtels et d'une partie de leurs canaux en ligne. La plateforme a plus récemment étendu cet engagement à toute l'Europe.