Enquêtes

Le tourisme : nouvelle source d’énergie du Qatar

Propriété de Qatar Investment Authority, le fonds d’investissement souverain de l’Emirat, Katara Hospitality contribue au processus de diversification de l’économie du pays, en créant de la valeur patrimoniale via ses investissements dans l’hôtellerie internationale et en jouant un rôle structurant dans le développement du tourisme qatari. 

Katara Tower, Doha Katara Tower, Doha

Depuis quelques années, le Qatar met les gaz pour diversifier son économie et préparer l'après pétrole. Alors qu'en 2013 l'Emirat détenait les troisièmes réserves mondiales de gaz conventionnel, soit 13% des réserves internationales, son économie repose essentiellement sur l'exploitation de ces hydrocarbures. L'industrie, dont les ressources ne sont pas éternelles, représente en effet plus de la moitié du PIB du pays, plus de 94% de ses exportations et environ 80% de ses recettes budgétaires. D'où l'importance pour le Qatar de se défaire de sa dépendance au pétrole en utilisant ses recettes pour investir dans d'autres secteurs et pérenniser les sources de revenus pour les générations futures. Le phénomène touche l'ensemble des pétromonarchies et autres pays pétroliers, alors que la baisse du prix du baril menace leur croissance économique. La même stratégie a ainsi été adoptée par les autres fonds souverains des pays pétroliers, comme Abu Dhabi et la Norvège.

Les autorités qataries ont ainsi engagé une politique de réduction de la part des hydrocarbures dans l'économie du pays, notamment en mettant en place un vaste programme d'investissements publics. Défini dans le plan "Qatar National Vision 2013", il porte sur un montant de quelque 200 milliards de dollars sur la décennie. Qatar Investment Authority (QIA), le fonds d'investissement souverain du Qatar, joue un rôle fondamental dans ce programme, en pérennisant les sources de revenus de l'Emirat avec pour mission de préparer l'après pétrole.

La stratégie de diversification de l'économie de l'Emirat passe notamment par le renforcement de la présence des fonds qataris dans l'industrie touristique et hôtelière mondiale. Crée en 1993, la compagnie aérienne nationale de l'Emirat Qatar Airways s'est ainsi, à l'image de ses consœurs du Golfe, rapidement fait une place dans l'industrie aérienne internationale, tant par l'acquisition d'autres transporteurs que par le développement de son offre globale qui concurrence les hubs européens. Propriété de QIA, Katara Hospitality a également pour mission de développer et gérer les investissements du fonds souverain dans le secteur, et ce sous la direction d'Hamad Abdulla Al-Mulla, un ancien hôtelier désormais P-dg de la société.

L'une des vocations principales de Katara Hospitality consiste à créer de la valeur patrimoniale en faisant l'acquisition d'établissements prestigieux à travers le monde. L'organisation agit ainsi en tant que société de gestions d'actifs, dont elle confie l'opérationnel à des groupes hôteliers internationaux. C'est notamment ce qu'elle a fait en 2011 en mettant la main sur dix propriétés en Europe, en Asie et en Afrique, dont le Royal Monceau et le Peninsula de Paris, puis en 2014 en rachetant cinq autres établissements sous enseigne InterContinental situés dans plusieurs grandes villes européennes. Parallèlement, Karata Hospitality s'est engagé sur le segment des resorts, où il intervient en tant que propriétaire. L'hôtel Sharm el Sheikh Golden View Beach Resorts, en Egypte, est d'ailleurs la première acquisition réalisée par le fonds à l'international.

Buddha Bar Paris

Buddha Bar Paris

Chiva Som Singapour

Chiva Som Singapour

Excelsior Gallia Milan

Excelsior Gallia Milan

Intercontinental Amstel Amsterdam

Intercontinental Amstel Amsterdam

Intercontinental Carlton Cannes

Intercontinental Carlton Cannes

InterContinental De la Ville Rome

InterContinental De la Ville Rome

InterContinental Franfurt

InterContinental Franfurt

InterContinental Madrid

InterContinental Madrid

Peninsula Paris

Peninsula Paris

Renaissance Sharm el Sheikh Golden View Resort

Renaissance Sharm el Sheikh Golden View Resort

Royal Monceau Paris

Royal Monceau Paris

Schweizerhof Bern

Schweizerhof Bern

The Savoy London

The Savoy London


Mais, Katara Hospitality joue également un rôle structurant pour le développement de l'offre hôtelière du Qatar, notamment dans la perspective de l'organisation de la Coupe du Monde en 2022. Pour l'évènement, qui devrait attirer quelque 3,7 millions de visiteurs sur l'ensemble de l'année (contre 2,8 millions en 2014), la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a en effet demandé aux autorités de l'Emirat de construire 60 000 chambres d'hôtels. Katara Hospitality, qui dispose d'un portefeuille de sept hôtels en activité au Qatar, compte bien apporter sa pierre à l'édifice avec un pipeline de huit autres établissements en cours de développement. La société devrait ainsi permettre l'ajout de 1 800 chambres sur le marché, une offre qui sera rapidement absorbée par la croissance de la demande pour la Coupe du Monde de Football. Près de 600 de ses nouvelles unités seront ouvertes au sein des Katara Towers, actuellement en construction pour dévoiler leur architecture hors du commun d'ici 2018. Katara Hospitality devrait par ailleurs s'exercer au métier d'opérateur pour trois de ses nouvelles adresses, qui verront le jour sous son enseigne Murwab (le Grand Murwab City, The Avenue a Murwab Hotel, le Simaisma a Murwab Resort), qui en opèrera aussi deux autres (le Saraya Corniche et le City Gate Hotel). Lié à l'histoire du pays, le concept de Murwab Hotel allie la tradition hospitalière qatarie à l'utilisation des dernières innovations technologiques, pour une expérience hôtelière haut de gamme. Enfin, pour accompagner le développement de l'offre hôtelière, la stratégie de Katara Hospitality consiste à convaincre d'autres investisseurs pour renforcer le parc qatari. La société contribue ainsi largement au développement touristique de l'Emirat, qui ne concurrence pas pour autant Dubaï dans sa stratégie mais se concentre davantage sur le tourisme sportif, culturel et médical.


.

En l'espace de quelque années, Katara Hospitality a ainsi formé un portefeuille de 34 établissements (7 218 clés) à travers le monde, dont 21 en activité et 13 en cours développement, soit plus que l'objectif qu'il s'était fixé de gérer ou posséder 30 hôtels d'ici 2013. "L'année 2014 a été marquée par une série de réussites pour Katara Hospitality avec l'ajout de nouvelles propriétés, la réalisation de nouveaux investissements et notre entrée sur de nouveaux marchés. En ce début 2015, Katara Hospitality est bien placé pour une nouvelle année couronnée de succès, avec plusieurs ouvertures et développements d'hôtels prévus pour les prochains mois", a déclaré Hamad Abdulla Al-Mulla, P-dg de Katara Hospitality. L'organisation vise désormais l'ajout de 30 nouveaux hôtels à son portefeuille d'ici 2026 pour soutenir l'accueil de plus de 7 millions de touristes au Qatar d'ici 2030, comme le prévoient les autorités de l'Emirat. A terme, l'objectif est de faire en sorte que le secteur pèse plus de 3% dans le PIB du Qatar, contre près de 1% actuellement.