Analyses

A Cologne, ça sent (très) bon pour l'hôtellerie en 2015

Cologne a annoncé 5,74 millions de nuitées hôtelières en 2014, un record pour la destination. Or, ce chiffre sera de toute évidence battu sur l’année 2015 tant l'activité est en hausse en ce début d'année. 

Cologne Cologne

En février dernier, l'office de tourisme de Cologne se félicitait d'avoir battu son record de fréquentation touristique au cours de l'année 2014. 5,74 millions de nuitées hôtelières ont été annoncées, soit une augmentation de 13% par rapport à l'exercice précédent. Si la ville a augmenté significativement son nombre de nuitées l'an dernier, il convient de relativiser les effets sur la profession hôtelière. En effet, selon l'European Hospitality Report 2015 publié par MKG Hospitality, le taux d'occupation des hôtels de Cologne avait atteint 70,6% l'an dernier, soit une hausse de 1,3 point par rapport à 2013. Mais le prix moyen hors taxe avait quant à lui reculé de 1,2% (à 87,6€), sous l'effet d'un fort développement de l'offre. Le rapport (obtenir) détaille l'évolution des performances de chaque segment et les évolutions du parc des différentes enseignes, qui ont été très nombreuses l'an dernier : la hiérarchie des groupes hôteliers y est en plein bouleversement. Dans leur ensemble, les chaînes hôtelières avaient développé leur offre dans la ville de plus de 4% au cours de l'année 2014. Et pourtant, le revenu par chambre disponible avait tout de même crû de 0,7% sur l'année.

Un tourisme d'affaires de plus en plus international

L'office de tourisme annonce une durée moyenne de séjour en hôtel de 1,73 jour. Cologne est une destination assez axée sur le tourisme d'affaires, quoique plutôt moins que la plupart des autres villes allemandes. Selon l'ICCA, qui comptabilise le nombre de congrès internationaux de grande envergure (plus de cinquante participants), Cologne est passé du 117ème rang international au 97ème entre 2013 et 2014. En 2013, on y recensait 20 événements d'envergure mondiale. Les villes voisines de Düsseldorf et Bonn se classaient pour leur part en 170ème position ex-aequo en 2013 avec 14 événements chacun.

C'est le CCB (Cologne Convention Bureau) qui est en charge de la promotion du tourisme d'affaires. Ce dernier a estimé que le nombre de congressistes avait augmenté de 2,5% entre 2013 et 2014. La ville profite à la fois de son aéroport (qu'il partage avec la ville de Bonn) mais également des arrivées à l'aéroport international de Düsseldorf, troisième aéroport allemand en termes d'arrivées, et qui se situe à moins d'une heure de Cologne. Qui plus est, le centre de congrès possède sa propre connexion ferroviaire (ITE : installation terminale embranchée) et qui draine du trafic.

 

L'an dernier, 34% des nuitées hôtelières provenaient des visiteurs étrangers. Sur le podium, on retrouvait le marché britannique (243 000 nuitées, +15,3%), américain (174 000, + 9,9%) et hollandais (172 600, +7%). Notons également le score élevé des belges à un peu plus de cent mille unités. Parmi les plus fortes augmentations, notons l'essor de la clientèle chinoise dont les nuitées ont sextuplé sur les quinze dernières années ou encore celle issue de la Péninsule arabique (quatre fois plus sur la même période).

Un nouveau record de fréquentation est attendu pour 2015

En 2015, Cologne devrait logiquement dépasser son nombre de nuitées hôtelières au vu des premières estimations de MKG Hospitality. Sur les quatre premiers mois de l'année, le taux d'occupation connaît une très forte hausse, de même que le RevPAR grimpe de 18,4% sur le mois de février, de 41,9% en mars et de 15,8% en avril. Cette forte croissance, même si elle s'atténuera sur l'année complète, est portée par la montée en charge des nouveaux établissements conjointement aux hausses et rebonds de ceux qui étaient déjà présents sur le marché.

 

Cologne espère prochainement attirer plus de touristes d'agrément. En 2015, la ville devrait profiter de la réouverture du théâtre Bühnen der Stadt Köln en novembre prochain. Egalement au programme, le match de football de l'équipe nationale contre les USA qui est organisé mercredi prochain. Enfin, la programmation musicale se veut très internationale (concert d'ACDC et de Taylor Swift en juin).

Afin de répondre à la demande croissante, la ville va bientôt encore se doter de nouveaux hôtels. Un Holiday Inn Express de 323 chambres est notamment attendu en 2017. Ce sera le plus grand établissement de la marque en Europe. Sur le haut de gamme, le Steigenberger Hotel Köln de 301 chambres, auparavant Barcelo et actuellement en travaux, rouvrira ses portes en 2016.

Sur le segment affaires, le CCB a réussi à signer trois conventions importantes pour l'année prochaine : le 31ème congrès international de l'International Academy of Pathology, le 28ème congrès de l' European Society of Pathology et enfin la onzième édition de l'Orpheus Conference. Son association avec Düsseldorf sous la dénomination "KÖLNDÜSSELDORF - The Meetropolis" a pour objectif permettre à Cologne de devenir l'une des destinations les plus attractives pour le tourisme d'affaires en Allemagne et en Europe. Et il faut bien reconnaître qu'un certain parfum de réussite se dégage actuellement.