Actus

Le gouvernement prend des mesures de simplification pour l'hôtellerie-restauration

Le gouvernement va dévoiler 92 nouvelles mesures de simplification pour faciliter l'activité des entreprises et les démarches administratives des particuliers, dont certaines touchent directement l'hôtellerie-restauration.  

Thierry Mandon, Secrétaire d'État à la Réforme de l'État et à la Simplification Thierry Mandon, Secrétaire d'État à la Réforme de l'État et à la Simplification

Thierry Mandon, secrétaire d'Etat à la Simplification, doit annoncer de nouvelles mesures pour faciliter la vie des entreprises et des particuliers, notamment dans l'hôtellerie restauration. Sur les 92 mesures, 40 seront destinées aux particuliers et le reste aux entreprises.

Le système de contrôles dans l'hôtellerie devrait alors être allégé. Comme l'avait annoncé Isabelle Richard, adjointe à la sous-directrice, DGE-Sous-direction du tourisme, Ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, lors de la dernière édition du Global Lodging Forum, les établissements n'auront plus à transmettre de manière quotidienne la fiche de police remplie par les touristes étrangers, mais sur demande des services de police et sa transmission pourra se faire par voie électronique. En contrepartie, les exploitants des hébergements touristiques auront l'obligation de stocker les fiches pendant 6 mois. De plus, l'obligation d'information des consommateurs sur les allergènes sera assouplie pour les restaurateurs.

Le gouvernement précise que 368 mesures ont été identifiées dans le cadre du "choc de simplification" lancé il y a 2 ans, et que plus de la moitié sont "en cours de mise en œuvre", près de 40% étant déjà effectives.