Actus

Le Groupe Hôtels & Patrimoine en quête de partenaires pour accélérer son développement

A travers un premier outil, GHP Ambassadeurs, éligible à la défiscalisation selon TEPA, le groupe d'Olivier Gourio qui a lancé le concept de Paradores à la française, compte lever plusieurs millions d'euros pour soutenir son plan de développement. 

Abbaye de Saint-Savin, Vienne Abbaye de Saint-Savin, Vienne

Après quelques vicissitudes avec ses actionnaires précédents, Olivier Gourio a repris le contrôle et le développement de l'ex-France Patrimoine, devenu Groupe Hôtels & Patrimoine. A la tête aujourd'hui d'un réseau de trois établissements alliant le patrimoine historique et l'hébergement touristique, GHP relance son plan initial pour parvenir à une douzaine de sites en gestion d'ici cinq ans.

Ce développement est fondé sur le concept du partenariat public-privé (PPP), qui associe une collectivité locale, propriétaire d'un site historique avec une programmation culturelle qui justifie sa visite, avec la société GHP qui va louer une partie des lieux et les aménager pour accueillir en séjour des touristes qui pourront profiter encore davantage de l'atmosphère du site. 

C'est comme cela que fonctionne le Couvent Royal de St-Maximin en Provence, le Château Fort de Sedan et l'Abbaye Ecole de Sorèze proche de Toulouse. C'est ainsi que fonctionnera la prochaine ouverture, l'Hostellerie de l'Abbaye de Saint-Savin à 50 km de Poitiers, avec un bail emphytéotique de 60 ans renouvelable pour y aménager une trentaine de chambres et un restaurant. Un cinquième projet est d'ores et déjà bien avancé, avec 50 chambres et un restaurant au sein du prieuré de Notre-Dame de la Charité/Loire dans la Nièvre. 

Chaque projet nécessite autour d'un million d'euros pour les aménagements et le cash flow initial d'ouverture, et pour pouvoir répondre aux sollicitations - nombreuses - en provenance des collectivités locales, Olivier Gourio a imaginé GHP Ambassadeurs, société holding qui investira dans la société Groupe Hôtels & Patrimoine dont la souscription de capital (2,5 millions d'euros) permet aux détenteurs d'action de déduire 50% de l'ISF jusqu'au plafond de 45 000 euros.

"Nous avons en permanence entre 8 et 10 dossiers sur notre bureau, dont un ou deux seulement ont le potentiel de développement pour accueillir de façon régulière des touristes en séjour. Il faut pouvoir soutenir l'activité d'un établissement de 40 à 60 chambres selon les sites", explique Olivier Gourio. "Si nous suivons notre rythme actuel, nous devons pouvoir atteindre notre objectif de 12 à 15 établissements en gestion avant 2020. Les souscripteurs de GHP Ambassadeurs, comme son nom l'indique, doivent aussi croire à notre philosophie et nous ouvrir leur carnet d'adresses pour fidéliser des clients, voire pour trouver de nouveaux investisseurs pour accompagner les nouveaux projets". 

GHP espère être prochainement présent sur Paris, avec un établissement original qui sera une belle vitrine pour montrer son savoir-faire.