Analyses

Ecosse : le tourisme d'affaires se porte à merveille

L'Ecosse, qui a accueilli près de 15 millions de touristes en 2013 selon VisitScotland - dont 2,5 millions ne sont pas issus du Royaume-Uni – arrive à jouer sur plusieurs tableaux. Des visiteurs du monde entier viennent pour roder au bord du Loch Ness, certainement la meilleure campagne de communication touristique jamais « inventée», tandis que d’autres viennent pour raisons professionnelles. Or, les performances du tourisme d'affaires et de l'hôtellerie à Édimbourg et à Glasgow sont clairement profitables à l'économie du pays. 

Edimbourg, deuxième ville organisatrice de congrès au Royaume-Uni Edimbourg, deuxième ville organisatrice de congrès au Royaume-Uni

En Écosse, le tourisme d'affaires est porté par les performances de ses deux grandes villes, à savoir Édimbourg et Glasgow. En 2013, la première citée se classait au 21ème rang européen de l'ICCA, l'organisme qui recense le nombre de congrès internationaux de grande envergure. Édimbourg en avait alors accueilli 55, ce qui représente trois événements supplémentaires par rapport à 2013 et un bond de trois places au classement. Seule Londres fait mieux au Royaume-Uni avec 166 événements enregistrés en 2013. En revanche, Glasgow a perdu du terrain, passant de la 32ème à la 38ème place sur la même période. Elle accueillait 36 congrès en 2011 et 33 en 2013. Manchester lui est notamment passée devant (34 événements en 2013, lire notre article).

Les ressources marketing sont centralisées

Le tourisme d'affaires a rapporté plus de 300 millions de livres sterling à l'économie d'Edimbourg et environ 136 millions à celle de Glasgow selon les données récoltées respectivement par le Edimbourg Convention Bureau et le Glasgow City Marketing Bureau. On comprend donc l'intérêt de dynamiser l'offre en congrès par le biais de campagnes de communication très ciblée.

Au prochain salon de l'IMEX, qui se déroulera à Francfort du 19 au 21 mai prochain, VisitScotland va promouvoir la gastronomie du pays (et aussi son alcool) via son programme "Year of Food & Drink 2015" commandé par le Gouvernement. Le but étant de mettre en avant des produits de qualité, à savoir le whiskey, la bière et même la viande (Angus Steak). La finalité reste le développement de produits incentive et team-building. Preuve que le tourisme d'affaires est une cause nationale, les "bureaux" d'Edimbourg et de Glasgow seront accompagnés par les équipes de l'Aberdeen Exhibition & Conference Centre. La troisième ville du pays peine à attirer des touristes d'affaires. Elle n'est d'ailleurs pas référencée au classement de l'ICCA.

Le pays accueillera également le 10ème Forum Meeting & Incentive du 29 juin au 03 juillet 2015. Lors de cet événement, que le Royaume-Uni accueille pour la première fois, 380 professionnels provenant de toute l'Europe pourront découvrir les atouts MICE de l'Ecosse. "Nous sommes ravis de ce partenariat avec le Forum M&I et avons d'ores et déjà prévu un important programme de rendez-vous, de site inspections et d'eductours" se réjouit d'ores et déjà Amanda Ferguson, Marketing Meetings & Incentives pour le Royaume-Uni et l'Europe au sein de VisitScotland Business Events.

Les performances hôtelières servent le développement du parc

Les performances hôtelières écossaises sont en hausse sur le début de l'année selon les données de MKG Hospitality. A Edimbourg, le taux d'occupation a grimpé de 2,3 points de pourcentage à 67,1 % entre les mois de mars 2014 et 2015. Malgré une baisse du prix moyen de 0,7 % à 69,70 livres sterling, le revenu par chambre disponible augmenté de 2,8 %. Glasgow a elle aussi enregistré de bonnes performances hôtelières. Sur la même période, le taux d'occupation est en hausse de 2,8 points de pourcentage à 76,1 %, le prix moyen augmente de 4,4 %, faisant grimper le RevPAR de 8,4 %.

De plus en plus, Edimbourg est en train de se doter d'un parc hôtelier haut de gamme adapté à la demande en produits "lifestyle" (voir notre dossier sur ce segment de marché). Ainsi, le Eden by Urban Villa de 175 chambres devrait voir le jour dans le centre-ville à la fin de l'année prochaine. Un autre projet innovant et décalé est annoncé près du St. James Center permettant l'ouverture de 204 chambres dans un établissement cinq étoiles, et une résidence hôtelière de 175 clés (Urban Villa) devrait voir le jour en 2016. Ces projets s'inscrivent dans la continuité d'une année qui a également été riche en ouvertures d'établissements dans la ville, comme le montrent les données de l'European Hospitality Report (voir) : le parc de chaînes s'est notamment enrichi d'unités de la famille Ibis, Motel One, Village Urban Resorts (groupe De Vere), DoubleTree by Hilton par conversion)... Le tout sans empêcher une croissance des performances d'activité qui dure depuis plusieurs années. Un projet original, d'hôtel "Ruban" est également à l'étude :

D'après les médias locaux, le centre-ville d’Édimbourg pourrait se doter d'un hôtel 5* en forme de ruban
D'après les médias locaux, le centre-ville d'Edimbourg pourrait se doter d'un hôtel 5* en forme de ruban

De nouvelles infrastructures arrivent également à Glasgow. Les marques Travelodge, Hampton Inn by Hilton, Ibis Styles (141 chambres, ouverture en septembre 2015) et Motel One (374 chambres, ouverture en 2017) sont prévues et vont renforcer le segment économique, qui s'est d'ailleurs déjà bien développé récemment (Easy Hotel, Premier Inn Glasgow Pacific Quay). 800 nouvelles chambres devraient être livrées d'ici 2017 selon le Glasgow City Marketing Bureau.

Les liaisons aéroportuaires se développent

Edimbourg est la première porte d'entrée de l'Ecosse avec près de 10,2 millions de passagers transitant par l'aéroport en 2014, soit 4 % de plus que l'année précédente. Et ça ne devrait pas s'arrêter là. La liaison avec Doha, mise en service l'an dernier, va être étendue, passant de 5 à 7 vols par jour en haute saison. Des nouveaux vols depuis Francfort et Santander seront notamment affrétés cet hiver avec Ryanair. L'aéroport va également débourser 50 millions de livres sterling dans la construction d'une nouvelle aire d'accueil pour les voyageurs.

Les feux sont au vert pour le tourisme d'affaires écossais. Les professionnels du secteur ont compris toute la nécessité de se développer par le biais des actions marketing et en améliorant les structures d'accueil.