Enquêtes
Tags : Technologies

L’hôtellerie dit aux technologies : oui, mais n'y allons pas trop vite

Si l'hôtellerie clame souvent haut et fort son amour pour les nouvelles technologies, les professionnels sont loin de se jeter à corps perdu dans les bras des nouveaux outils. C’est ce que montrent les résultats d’un sondage réalisé par Hospitality ON, avec Olakala.  

Alors que les innovations technologiques visant à améliorer l'expérience client font fréquemment l'objet d'annonces de la part des hôteliers, les résultats d'un sondage réalisé par Hospitality ON, avec Olakala, montrent une autre réalité constatée encore aujourd'hui sur le terrain. Les professionnels français ont parfois encore du chemin à parcourir pour se mettre à l'heure des nouvelles technologies.

La tendance se vérifie dans l'utilisation des outils d'accès aux chambres et aux autres espaces des hôtels. 79% des hôteliers indépendants qui ont participé au sondage déclarent ainsi encore se servir de clés traditionnelles, alors que les cartes magnétiques n'ont été citée que par 18% des répondants et les cartes à puce par seulement 3% des sondés.

L'hôtellerie de chaîne a elle en revanche largement adopté l'innovation technologique majeure de précédente génération  : ainsi, 68% des hôteliers de chaînes utilisent des cartes magnétiques. Mais la pénétration de technologies plus récentes comme la carte à puce ou, encore plus novateur, la NFC via Smartphone, est encore très faible, même pour les chaînes : elles sont respectivement utilisées par 8% et 4 % des répondants.

Même constat avec les services d'e-conciergerie, qui sont de nouvelles plateformes de diffusion des informations aux clients, via tablettes et bornes tactiles, destinées à remplacer le concierge traditionnel. Les hôteliers indépendants envisageant d'intégrer l'e-conciergerie à leur mode de fonctionnement sont encore peu nombreux (5%), même s'il faut aussi dire que cette technologie est encore très récente. Certes, parmi les hôtels de chaînes cet équipement est déjà présent dans 7% des hôtels, tandis que 7% prévoient d'utiliser ce système à l'avenir. Mais même si la pénétration s'accélère, que ce soit les indépendants ou les chaînes, spontanément la grande majorité des répondants déclare ne pas avoir pour projet d'installer ce type de système dans leur établissement.

L'e-conciergerie a néanmoins déjà été adoptée par plusieurs chaînes hôtelières, comme Novotel. "Cette solution est puissante et conviviale pour les clients. Le système est très fluide et très souple, notamment pour les mises à jour du contenu. Avec ce nouveau produit technologique, simple et intuitif, Novotel reste fidèle à ses valeurs de marque innovante au service d'une expérience client toujours renouvelée", explique Sabine Kadyss, Directrice Produit, Services et Communications Novotel.

A l'exception de quelques pionniers, la majorité des hôteliers est loin de se ruer sur les dernières innovations et semble ainsi préférer avancer doucement mais sûrement. Les nouveaux systèmes de déverrouillage de porte font une entrée timide chez les chaînes intégrées, qui ont tout de même adopté la carte magnétique depuis longtemps, une innovation qui n'est pas encore la norme dans l'hôtellerie indépendante. Pour l'e-conciergerie, elle est peu utilisée dans les hôtels de chaînes, et en est encore à ses prémices dans l'hôtellerie indépendante.

L'avenir dira si (ou quand) ces technologies seront amenées à prendre plus d'ampleur.