Enquêtes

Salaires dans l'hôtellerie: Comment les décrypter ?

Parce que l’hôtellerie-restauration fournit une large palette de services lui permettant d’offrir divers avantages à ses salariés, et parce que les professionnels se sont adaptés à une volonté d’intéresser les salariés aux performances opérationnelles de l’établissement afin de renforcer la qualité de service et le résultat d’exploitation, de nombreux éléments de rémunération viennent aujourd’hui se rajouter au salaire nominal de base. 

© Glion © Glion

En règle générale, un poste de jeune diplômé en hôtellerie-restauration peut comporter des éléments de rémunération et avantages (dans le tableau ci-dessous), que tout candidat à l'emploi devra ainsi préciser lors de l'échange avec son recruteur potentiel.

Pour un jeune diplômé ou tout candidat à l'embauche dans le secteur, le salaire de base ne constitue ainsi qu'une des nombreuses dimensions à étudier dans une offre d'emploi et à négocier avec un employeur potentiel. Cette logique peut sembler complexe, mais elle permet de maximiser le revenu net disponible pour le salarié tout en conservant un salaire nominal de base moins important, ce qui est dans l'intérêt de l'employeur (afin de gérer ses coûts fixes) mais aussi du salarié, car la part de sa base imposable reste ainsi modérée.

Considérés individuellement, ces différents éléments de rémunération et avantages font sens, mais leur multiplicité peut aujourd'hui rendre parfois difficile la comparaison des offres d'emploi : à salaire de base qui semble comparable, deux offres peuvent en réalité être très différentes.

Surtout, l'hôtellerie-restauration, qui cherche à attirer des candidats mais fait face à des difficultés de recrutement dans certains métiers, entre en concurrence avec d'autres secteurs d'activité dont le salaire nominal des jeunes diplômés semble au premier abord significativement supérieur, si ces différents éléments ne sont pas pris en compte. Cela pourrait entrainer certains jeunes diplômés vers d'autres secteurs ou constituer un frein aux vocations, notamment auprès de ceux qui ne sont pas encore étudiants ou familiers avec cette logique.

La profession devra ainsi faire preuve de pédagogie auprès des talents de demain pour répondre à d'éventuelles difficultés d'appréhension de cette approche globale de la rémunération.