Actualités Générales

5e groupe hôtelier mondial - Accor affiche une hausse de 7,4% de son CA Hôtellerie

L'année 2010 s'achève sur une poussée du chiffre d'affaires hôtelier dans toutes les catégories, y compris aux Etats-Unis où la courbe redevient positive. L'accélération est encore plus sensible au 4e trimestre et laisse penser que le mouvement se poursuivra sans défaillance sur 2011. Du coup, la marge brute est largement supérieure aux annonces de mi-parcours, avec 440 millions d'euros de résultat d'exploitation sur l'exercice.  

Les chiffres officiels sont tombés, sans surprise, mais à la grande satisfaction du groupe Accor, qui annonce une progression de chiffre d'affaires Groupe de 7,1% à périmètre et change constants, soit près de 6 milliards d'euros (5,948), dont 5,7 Mds € au titre de la seule hôtellerie. Cela correspond à une hausse de 9,8% en données publiées, notamment en raison des ouvertures de l'année : 214 hôtels et 24 800 chambres supplémentaires et d'un effet de change positif. A périmètre et change constants, la hausse est néanmoins de 7,4% sur une année 2009 difficile, mais stabilisée grâce à l'hôtellerie économique.

En présentant l'évolution du chiffre d'affaires, le nouveau directeur financier du groupe Accor, Sophie Stabile, a confirmé que "compte tenu de la très bonne performance du chiffre d’affaires sur le dernier trimestre, en particulier dans les grandes capitales européennes, et d’impacts de change plus favorables, le Résultat d’exploitation devrait se situer autour de 440 millions d’euros (versus 236 millions d’euros en 2009), et contre 400-420 millions annoncés fin octobre".

L'accélération est sensible au dernier trimestre qui affiche une hausse de CA de +11,8% par rapport 4e trimestre 2009, grâce à une amélioration sensible des taux d'occupation et une remontée progressive des prix moyens sur les marchés principaux du groupe. La confirmation d'inversion du cycle vient des performances des segments haut et milieu de gamme, au-delà de 10% (données publiées).

D'abord ressentie en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, la reprise s'est étendue progressivement à la majorité des pays européens, malgré une faiblesse persistante en Espagne et en Italie. En France, la hausse du CA est proche de 9%, avec une poussée à deux chiffres sur Paris. Sur des volumes moins importants, la croissance dans les pays émergents d'Amérique latine et d'Asie Pacifique est plus spectaculaire, respectivement au-delà de 18% et de 15%.

A périmètre comparable, l'hôtellerie économique, hors Etats-Unis, progresse globalement de 6,8% et, seulement, de 4,4% en France, moins secouée par les effets de la crise économique. Ce sont les marques Ibis et Etap Hotel qui tirent le mieux leur épingle du jeu, réussissant à faire progresser leur prix moyen. Après une forte plongée en 2009, l'Allemagne affiche un solide rattrapage sur ce créneau grâce au calendrier favorable dans les villes d'affaires (Cologne, Munich, Francfort).

Véritable épine dans le pied du groupe pendant deux ans, l'hôtellerie économique aux Etats-Unis a fini de manger son pain noir. Le CA repart à la hausse sur l'ensemble de l'exercice (+0,7%, dont +7,2% au 4e trimestre en données comparables). Cette progression reste essentiellement liée à l’amélioration des taux d’occupation (+4,5 pts au dernier trimestre). Motel 6 renforce son réseau avec l’ouverture de 58 hôtels en franchise sur 2010.

En présentant l'évolution du chiffre d'affaires, le nouveau directeur financier du groupe Accor, Sophie Stabile, a confirmé que "compte tenu de la très bonne performance du chiffre d’affaires sur le dernier trimestre, en particulier dans les grandes capitales européennes, et d’impacts de change plus favorables, le Résultat d’exploitation devrait se situer autour de 440 millions d’euros (versus 236 millions d’euros en 2009), et contre 400-420 millions annoncés fin octobre".