Actualités Générales

Mickey a du mal à garder le sourire

 

Sur le premier semestre de son exercice, clos au 31 mars 2010, la société EuroDisney annonce un chiffre d'affaires Groupe de 519 millions d'euros, en baisse de 7 %, reflétant une diminution de la fréquentation des parcs à thèmes et du taux d'occupation des hôtels, partiellement compensée par une augmentation de la dépense moyenne par visiteur. Du coup, la perte nette de 114 millions d’euros est en hausse de 29 millions d’euros.

Malgré des mesures de réductions de charges d’exploitation, le résultat courant avant impôts se détériore un peu plus, accusant une perte de 114 millions d’euros.

Pour le président d’EuroDisney, Philippe Gas, l’activité du premier semestre n’est pas représentative de l’exercice complet, dont la seconde moitié est plus porteuse de résultats. Il n’en ressort pas moins que le chiffre d'affaires des parcs à thèmes diminue de 7 % pour s'établir à 287,3 millions d'euros, reflétant une fréquentation des parcs à thèmes de 6,5 millions de visiteurs, en baisse de 8 %, notamment en raison de la diminution du nombre de visiteurs anglais et hollandais.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village diminue aussi de 7 % pour s'établir à 205,3 millions d'euros, reflétant une baisse de 6,2 points du taux d'occupation des hôtels qui s'élève à 79,6 %, partiellement compensée par une hausse de 1 % de la dépense moyenne par chambre qui atteint 189,67 euros. La diminution du taux d'occupation des hôtels s'est traduite par 65 000 nuitées de moins sur le 1er semestre, malgré une légère hausse du nombre de visiteurs français passant la nuit sur le site.